Michèle

"Bien gérer son temps."

47 ans
Valider son expérience de la formation des adultes par un diplôme reconnu.
Michèle, future diplômée en Formation des adultes.Son parcours
"De formation comptable, je suis dans mon entreprise, Aéroports de Paris, depuis 24 ans. Mais j'y ai beaucoup évolué, changeant de poste tous les 5 à 7 ans. Aujourd'hui je travaille à la direction des achats sur le progiciel de gestion et gère aussi l'assistance aux utilisateurs. Dans ce cadre, j'ai été amenée à concevoir et assurer les formations aux utilisateurs.

Au même moment, j'ai commencé à réfléchir aux évolutions de mon poste. J'ai donc demandé un bilan de compétences, qui a mis en évidence 4 axes possibles, dont la formation dont je venais d'avoir une première approche."

Sa formation au Cnam
"J'ai enquêté pour trouver la bonne formation, rencontré des professionnels etc. J'ai choisi le DESA responsable de formation du  Cnam pour sa réputation mais aussi parce que j'en connaissais le rythme et les contraintes, l'ayant déjà fréquenté il y a 15 ans. Ma formation, que j'ai commencée en octobre 2004, est planifiée sur 2 ans. J'ai fait 9 UE la première année, dont 7 en formation continue (cours en journée). Cette année, je n'ai plus que 4 UE, mais les plus difficiles, et toutes en soirée. Sachant qu'il faut compter au moins 3h de travail personnel (recherche, lecture, exercices...) pour une heure de cours. Le rythme est donc très soutenu!"

Ses conseils :
 
  • Etre très attentif à la progression pédagogique de son parcours. "Il est essentiel de prendre conseil auprès des conseillers mais aussi des enseignants au moment des forums, afin d'enchaîner les UE dans un ordre logique, en respectant les pré-requis."
  • Travailler au jour le jour, ne rien laisser s'accumuler. "Beaucoup d'UE sont sanctionnées par des mini-mémoires, pas par des examens finaux Par exemple, en conduite de projet, nous avions un rapport à rendre en milieu de parcours. Je me suis astreinte à rédiger tous les jours, sans attendre le dernier moment."
  • Trouver des astuces pour gagner du temps. "En conduite de projet, j'ai proposé un projet qui rentre dans le cadre de mon poste. Du coup, je parviens à y travailler pour 50% sur mon temps de travail."
  • Impliquer sa famille. "Devant un projet aussi exigeant, il faut impérativement s'assurer de l'adhésion de ses proches, sans oublier de se réserver quand même du temps en famille, sinon les autres saturent. Mes deux enfants sont étudiants, et l'année dernière, mon mari aussi était en formation. C'était très stimulant et tous ont bien compris que je m'investisse autant."