Les bonnes idées d'anciens étudiants

Les intechmériens : créateurs de projets originaux et innovants

23 février 2018

Créer une ferme aquaponique, réaliser un reportage sur les espèces cachées dans les épaves aux Bahamas ou équiper un voilier d’instruments scientifiques… sont les projets participatifs menés par Laurent, Laetitia et Thomas, tous les trois étudiants d'Intechmer. Présentation de leurs travaux novateurs.

En 2015, Léo Chaumillon et Solène Giraudeau-Potel, tous les deux amoureux de l’environnement marin et de ses littoraux s’étaient lancés dans un projet participatif « Cycl’océane ». A travers ce projet, ils ont pu longer les côtes de la Manche et de l’Atlantiquaquaponiee en vélo en menant à chaque arrêt une action pour la protection du littoral.

Cette année de nouvelles inspirations ont germé dans la tête des Intechmeriens. De retour de Nouvelle Calédonie où ils s’occupaient d’une production de crevettes, Laurent Queffelec, diplômé en 1992, a décidé avec sa compagne de créer une ferme aquaponique. En plein essor, l’aquaponie permet d’élever des poissons tout en cultivant des légumes et des plantes aquatiques en circuit fermé. En cours d’acquisition de deux champs situés à la Glacerie, en Normandie, où ils espèrent produire 15 à 20 tonnes de légumes et 3 à 5 tonnes de poissons notamment de la truite.

bahamasPour Laetitia Maltese, diplômée en 2001, il s’agit de suivre les traces du Bernard l’Hermite. A bord du "kanaga" leur nouvelle « coquille », elle explorera avec trois autres plongeurs les épaves de l’archipel aux Bahamas pour découvrir la vie inattendue qu’elles abritent. Elle souhaite partager son aventure à travers un documentaire intitulé « le syndrome du Bernard l’Hermite ». Le film dévoilera les secrets de la colonisation des navires oubliés. Deux projets ambitieux qu’Intechmer a hâte de découvrir.

Les idées fusent également au sein d’Intechmer. Thomas Haize, étudiant à Intechmer et sa bande de camarades ont pour objectif de monter un voilier scientifique : le projet "Int’explorer". Le principe est de pouvoir mener des expéditions scientifiques et mettre en pratique les savoir-faire acquis à Intechmer. Grâce à une annonce sur internet, une personne d’origine de la Bretagne leur a fait don d’un voilier, il ne reste plus qu’à le ramener au port des Flamands… Affaire à suivre.